« la Tige fendue » ou « le Ravi »
18 x 67 x 9 cm - bois et objets de récupération
Une fente sur la partie supérieure qui fait allusion à un méchant coup sur le crâne, conséquence d'une chute et d'une belle fracture, un sourire pour son air toujours content (d'où son second surnom) qui fait que certains le considéraient comme simplet et six clous pour son crâne très peu garni, il s'agit très certainement de Jean Bonjean.
La tête est haute et fine car il était grand et pas épais. Enfin, les deux grands clous (ou cornes) font allusion à son épouse, qui était très volage selon certaines mauvaises langues et autres observateurs zélés.