Poisson squelette (1)
45 x 14 x 3 cm - bois et objets de récupération
Seule représentation animale parmi les soixante-dix têtes, ce poisson reste une énigme, d’autant plus qu’il n’a pas été trouvé à proximité d’une habitation comme les autres, mais en pleine nature, le long du Coly, rivière très fréquentée par les pêcheurs de l’île et sans nom ni surnom.
« Impossible, donc d’y associer une personne. Est-ce que l’auteur des têtes était amateur de pêche et souhaitait rendre une sorte d’hommage à cette rivière poissonneuse ou est-ce une allusion à une autre personnalité, elle aussi férue de pêche... »
Pour certains, les clous évoqueraient le nombre de prises. Ramenées à une vie de pêcheur ou même à une saison de pêche, cela désignerait un piètre pêcheur.
Il en existe un second, trouvé lui aussi en pleine nature, sur les berges d'une autre rivière, La Rigole du Diable.

(Collection particulière)