« la Gueulante »
19 x 118 x 16 cm - bois et objets de récupération
Une grande tête très dépouillée, un peu effrayante par son absence de nez et l'impression qu'elle donne de crier. Son « destinataire » n'est pas identifié car elle a été trouvée à l'entrée d'un hameau d'une dizaine de bâtiments habités par six familles.
Mais Marie Untel qui habitait là-bas correspondrait bien à l'impression que dégage cette tête. Elle était assez massive avec
un tout petit nez, était assez naïve et crédule et ponctuait ses
phrases de "mondieumondieumondieu".